top of page

Recouvrement de créances

L’expertise du recouvrement du poste clients et fournisseurs

  • 30 minutes
  • Sur devis
  • Bureau Réunion

Description du service

Vous êtes une entreprise ou une organisation et vous cherchez une solution fiable pour récupérer vos créances ? Ne cherchez plus ! Business Avengers vous propose son partenaire spécialisé dans le recouvrement de créances. Avec 500 000 dossiers annuels traités, 65 000 000 € d’encours gérés et 7 000 000 € de chiffre d'affaires, notre partenaire est un leader du marché. Leur expertise en matière de recouvrement de créances est inégalée, et ils ont aidé de nombreuses entreprises à récupérer des fonds qui semblaient perdus. En plus de leur expertise, notre partenaire respecte également l'article R124-1 à 7 du Code des Procédures Civiles d’Exécution, créé par Décret n°2012-783 du 30 mai 2012, portant réglementation de l’activité du recouvrement amiable des créances pour le compte d’autrui. Cela signifie que vous pouvez avoir l'assurance que leur travail est conforme à la loi et à l'éthique. Le coût du service est de 25% des créances récupérées, ce qui est un tarif très compétitif par rapport à d'autres prestataires du marché. Pour souscrire au service, il suffit de prendre rendez-vous avec notre partenaire. Ils étudieront votre demande en détail avant de signer un contrat avec vous, afin de s'assurer que leurs services répondent à vos besoins spécifiques. N'attendez plus pour récupérer vos créances ! Contactez Business Avengers dès aujourd'hui et bénéficiez de l'expertise de notre partenaire en matière de recouvrement de créances. ___________________________________________________________________________________________________ Phase 1 Souvent internalisée, cette phase a pour vocation d’informer le débiteur d’un impayé afin d’en demander la régularisation. Cette phase doit être entamée très rapidement et bénéficier d’une gestion de courte durée. Phase 2 : Le précontentieux (ou pré judiciaire) En cas d’échec de la phase 1, un changement d’interlocuteur est nécessaire afin d’augmenter la pression sur les débiteurs et résoudre les litiges, tout en évitant des procédures potentiellement longues et couteuses. Phase 3 Dans les cas où la phase amiable (1&2) reste infructueuse, le législateur a mis à disposition des créanciers des recours par voie judiciaire en fonction du contexte.


bottom of page